Il était un déménagement

Beaucoup d’entre vous le savent puisque je ne parviens pas à contenir ma joie à cette nouvelle, mais Yohan et moi allons déménager. J’avais déjà mentionné cette intention dans un précédent article, mais c’est désormais officiel, depuis deux semaines.

Nous allons chercher les clés de l’appartement le 17 octobre, au même moment où nous allons faire l’état des lieux et signer le bail. Le 20 octobre, nous serons officiellement dans notre nouveau logement, un T3, et à nous un confort et une qualité de vie meilleurs. On reste dans la même ville, mais on sera plus proches du centre, là où il y a la poste, la mairie, l’arrêt de bus, la salle des fêtes, une supérette … et la maison de mes beaux parents. Nous aurons même un garage pour ranger la moto – et la voiture si besoin – et entreposer le bazar qui ne nous servira pas, comme le matériel que l’on avait du acheter pour entretenir le jardin par exemple.

L’appartement que l’on va avoir fait 30m² de plus que la maison dans laquelle on vit actuellement, soit 70m². Nous serons au cinquième étage d’un immeuble avec ascenseur, et même si nous serons en appartement, nous ne serons pas ennuyés par les voisins. Le deuxième appartement du cinquième étage ne sera pas mitoyen au nôtre – la cage d’escalier et l’ascenseur nous séparant – et, du fait de l’isolation, nous n’entendrons pas les voisins du dessous. Autrement dit, rien à voir avec le tout premier appartement dans lequel on a vécu au début de notre relation, puisque nous entendions chasses d’eau, grincements de lits, et j’en passe…

Notre futur appartement est grand, spacieux (oui, pour moi ce sont deux aspects dissociables) et lumineux. Les fenêtres et les velux sont grands, surtout ceux du salon. Lorsque l’on a visité l’appartement, le ciel était gris, et nous n’avons pourtant pas eu besoin d’allumer une seule lumière. Tout est fait pour garder au mieux la luminosité d’ailleurs, puisque les portes du salon et celle de la cuisine sont vitrées, et là encore ça va changer notre qualité de vie. Aujourd’hui, la maison est petite, mal agencée, et n’est pas exposée de manière à ce que le soleil donne dans chacune des pièces où l’on passe nos journées. En plus de ça, nous aurons un sellier où nous pourrons mettre machine à laver, sèche-linge, étendoir à linge… qui sont actuellement dans notre cuisine, faute de place pour les mettre ailleurs. Nous aurons également une chambre supplémentaire, qui nous servira de salle de jeux (vidéo) et de chambre d’amis, jusqu’à ce que l’on décide d’agrandir la famille. Sans parler des rangements intégrés aux murs de la chambre et à celui du couloir… et de la baignoire. ON VA AVOIR UNE BAIGNOIRE. Je n’ai pas pris de bain depuis plus de trois ans, pour des soucis de santé dans un premier temps, puis parce que la maison dans laquelle on a déménagé ensuite ne possède pas de baignoire. D’ailleurs, la salle de bains est tellement petite que l’on ne tient pas à deux dedans, et la douche prend la moitié de la pièce. Bref.

Je ne vais pas tout vous décrire dans cet article, même si je me souviens de chaque détail et que je pourrais vous en parler des heures. Je posterai un nouvel article avec des photos une fois que nous aurons emménagé et tout agencé correctement, voire peut-être même une vidéo. En tout cas, tout ça pour vous dire que j’ai vraiment hâte d’être au 17, que tout commence à se concrétiser. La vie ici n’est vraiment plus possible du fait des nombreux soucis que l’on rencontre dans la maison, et cela fait des mois que ça dure. Lorsque l’agence a annoncé à Yohan que le dossier que l’on a monté était accepté, ça a été un réel soulagement – bien qu’aujourd’hui encore, je ne réalise toujours pas.