Il était un bilan

Voilà aujourd’hui un tout petit peu plus de quatre mois que ma moitié et moi-même avons commencé le programme de rééquilibrage alimentaire, et je me suis dit que ce serait peut être plus clair pour vous au niveau des résultats si je faisais un article bilan. Je ne dirai pas que je vais en poster un tous les mois, mais je pense que le fait de regrouper ma perte totale – en kilogrammes et en centimètres – vous aidera à vous rendre compte du chemin parcouru.

Ce matin donc, ma balance affichait 56,2kg, soit un total de 13,4kg perdus. Concernant mes mensurations, en comparant celles que j’ai prises ce matin à celles que j’ai prises le 20 juin (soit un mois et demi après le début du régime, puisque je n’ai – bien sûr – pas pensé à les prendre le jour J), j’ai perdu 3cm de tour de poitrine, 4cm de tour de taille, 6cm de tour de hanches, 4,5cm de tour de cuisses et 6cm de tour de bras. Autant vous dire que je suis très satisfaite des résultats obtenus durant ces quatre derniers mois, d’autant plus que mon premier objectif – qui est de peser 55kg – est bientôt atteint.

Si vous voulez retrouver tous mes articles concernant le régime que je suis (le programme ainsi que quelques conseils), je les ai regroupés dans la catégorie Régime, cela vous évitera d’avoir à chercher parmi les plus de vingt articles du blog.

Il était une organisation

J’ai pu constater que pas mal de personnes envisageant ou débutant un régime ne savaient pas trop comment s’organiser en cette période. J’ai donc décidé de vous faire part de quelques conseils, de mes conseils, pour vous aider à vous organiser au mieux et facilement dans cette démarche.

Tout d’abord, il faut s’organiser à la semaine. Que ce soit pour les repas ou pour les courses, une telle organisation permet de s’en tenir plus facilement au programme et de n’acheter que ce dont on a besoin. Je vous conseille de tenir une sorte de planning, comme à la cantine, où vous noterez le menu de chacun de vos repas. Cela vous évitera également de vous y prendre à la dernière minute pour savoir quoi (faire à) manger, et pour ceux qui travaillent, de préparer votre repas du lendemain midi à l’avance.

Ensuite, il faut se fixer un jour de pesée par semaine, qui sera à respecter tout au long du régime. Pour ma part, j’ai choisi de me peser le vendredi, afin de ne pas être impactée par les repas de familles du week-end (par exemple). De cette manière, ça me laisse toute la semaine pour mener à bien ma mission de perte de poids. Le meilleur moment pour se peser étant au réveil, juste après le passage aux toilettes, et avant d’engloutir le petit déjeuner. Si vous tenez à prendre vos mensurations, faites-le également à ce moment là.

Je vous conseille de tenir un carnet de bord, sur lequel vous écrirez de manière quotidienne et hebdomadaire l’évolution de votre régime. Notez-y tout ce que vous mangez et buvez pendant les repas, même (et surtout) les extras, car cela vous permettra de vous rendre compte de votre comportement alimentaire et de l’améliorer par la suite. Notez également le résultat de chacune de vos pesées et mensurations, afin de constater vos progrès au fil des semaines. Car même si vous ne perdez que quelques centaines de grammes chaque semaine, en relisant votre carnet dans un mois, deux mois, … vous constaterez que vous aurez déjà perdu plusieurs kg. D’ailleurs, n’hésitez pas à faire un bilan à la fin de chaque mois écoulé, cela vous motivera à poursuivre vos efforts.

Et le plus important, c’est de vous fixer deux objectifs : le poids que vous voulez atteindre en suivant votre régime, et le poids que vous ne voudrez plus dépasser une fois le régime terminé. De cette manière, vous resterez dans l’optique de perdre du poids puis de vous stabiliser. Sans ce deuxième objectif, vous risquez de reprendre tout les kg vous aurez perdu, que ce soit sur une courte ou sur une longue durée.

Voilà voilà, j’espère que ces quelques conseils vous aideront dans votre perte de poids, n’oubliez pas que l’essentiel est de ne pas baisser les bras et gardez bien en tête que quand on veut, on peut.

Il était un journal de bord

Tout comme les marins (c’est le premier exemple qui m’est venu en tête), j’ai décidé de tenir mon propre journal de bord en cette période de régime. Je pense que cela va me permettre de me rendre compte plus facilement de ma perte de poids, car je ne la ressens pas vraiment lorsque je me regarde dans un miroir. En revanche, je vois bien que mes vêtements me sont trop grands maintenant, et que mes mensurations diminuent au fil des semaines.

J’ai donc – enfin – décidé de vous dévoiler les fameux chiffres pour lesquels je me bats depuis trois mois aujourd’hui, étant donné que je viens de passer le palier des 10kg de perdus et que j’ai, par la même occasion, changé de dizaine. C’est encore tabou pour moi de parler des chiffres puisque je n’assume pas du tout le poids que j’ai pris pendant ces dernières années, mais il faut bien que j’avance et que j’arrive à en parler sans en avoir de gêne quelle qu’elle soit.

J’ai donc commencé à suivre mon programme de rééquilibrage alimentaire le jeudi 8 mai 2014, avec un poids de départ de 69,6kg (je me suis pesée après le petit déjeuner car j’avais oublié de le faire avant, évidemment), et j’ai choisi le vendredi comme jour de pesée hebdomadaire. Au moment où j’écris cet article, ma dernière pesée datée du 1er août affichait 60kg sur la balance ; aujourd’hui, elle affiche 58,8kg. Mon objectif est de revenir à un poids variant entre 50 et 55kg, comme lorsque  j’ai rencontré ma moitié. Mesurant 1m65, mon IMC « normal » se situe entre 50 et 68kg.

Je vous laisse découvrir (presque) tout ce que j’ai noté dans mon journal, que je mets à jour tous les vendredis après chaque pesée :

• Semaine 0 – Jour 1 – Jeudi 8 mai : 69,6kg

• Semaine 1 – Jour 8 – Vendredi 16 mai : 66,7kg → -2,9kg

• Semaine 2 – Jour 15 – Vendredi 23 mai : 65,4kg → -1,3kg

• Semaine 3 – Jour 22 – Vendredi 30 mai : 64,9kg → -500g

• Semaine 4 – Jour 29 – Vendredi 6 juin : 64,8kg → -100g 

• Semaine 5 – Jour 36 – Vendredi 13 juin : 63,4kg → -1,4kg

• Semaine 6 – Jour 43 – Vendredi 20 juin : 63,1kg → -300g

• Semaine 7 – Jour 50 – Vendredi 27 juin : 62,5kg → -600g

• Semaine 8 – Jour 57 – Vendredi 4 juillet : 61,6kg → -900g

• Semaine 9 – Jour 64 – Vendredi 11 juillet : 62,2kg → +600g

• Semaine 10 – Jour 71 – Vendredi 18 juillet : 61,8kg → -400g

• Semaine 11 – Jour 78 – Vendredi 25 juillet : 60,5kg → -1,3kg

• Semaine 12 – Jour 85 – Vendredi 1er août : 60kg → -500g

• Semaine 13 – Jour 92 – Vendredi 8 août : 58,8kg → -1,2kg

• Semaine 14 – Jour 99 – Vendredi 15 août : 58,7kg → -100g

• Semaine 15 – Jour 106 – Vendredi 22 août : 57,5kg → -1,2kg

• Semaine 16 – Jour 113 – Vendredi 29 août : 57,2kg → -300g

• Semaine 17 – Jour 120 – Vendredi 5 septembre : 58,1kg → +900g

• Semaine 18 – Jour 127 – Vendredi 12 septembre : 56,2kg → -1,9kg

• Semaine 19 – Jour 134 – Vendredi 19 septembre : Plus de balance temporairement

 Soit un total de 13,4kg perdus pour le moment.

Je suis très satisfaite de ce programme que nous suivons avec mon chéri, aussi bien au niveau de sa composition qu’au niveau de ses résultats. Pas une seule fois – hormis pendant notre semaine en Belgique et cette dernière semaine – nous avons stagné ou repris du poids, tout en sachant que désormais il nous arrive de nous accorder quelques petits plaisirs de temps en temps.

Il était un programme

Vous avez été nombreux et nombreuses sur les réseaux sociaux à me demander en quoi consistait exactement mon régime. Cet article est donc la suite de Il était un régime, et sera plutôt long car je vais faire en sorte d’être le plus clair et le plus précis possible, en commençant par vous présenter le programme :

→ Le matin : 2 Wasa tartinés de St Hubert + 60g de fromage OU 2 tranches de jambon OU 2 oeufs (il vous est possible de « mélanger » les aliments, en prenant par exemple 30g de fromage + une tranche de jambon) + 10 amandes OU 5 noix,

→ Le midi : 100g de viande (de la viande rouge une fois par semaine) + 100g de féculents (complets de préférence) avec un peu de St Hubert + des légumes (facultatif) + un fruit,

→ Au goûter (facultatif) : un fruit,

→ Le soir : 100g de volaille OU 100g de poisson + légumes à volonté + un yaourt 0% (facultatif).

Les bases essentielles dans le cadre d’une alimentation équilibrée se situent principalement au niveau des repas du midi et du soir, et il est important de respecter les aliments imposés à ces moments de la journée. Si vous mangez des féculents et de la viande au dîner, ces aliments ne pourront pas être éliminés et ils resteront stockés, ce qui limitera – voire même empêchera – la perte de poids. Pour ce qui est du goûter et du yaourt qui sont facultatifs dans ce programme, je vous conseille tout de même de les conserver dans votre routine alimentaire, tout en sachant qu’il est déconseillé de manger des fruits après 16h/16h30 (tout dépend de l’heure à laquelle vous mangez généralement : il ne faut pas que vous mangiez un fruit à moins de quatre heures avant un repas).

Concernant les boissons que vous êtes « autorisé(e)s » à boire, ce sont évidemment des boissons non sucrées telles que l’eau, le thé, le café… Mais vous pouvez tout de même prendre des sucrettes avec, comme je le fais moi-même lorsque je me prépare un thé au moment du petit déjeuner. Vous pouvez également remplacer votre fruit par un verre de jus de fruits, à condition qu’il soit certifié 100% fruits. Et pour être sûre de boire assez d’eau – puisque c’est très important au quotidien – je me remplis une bouteille d’1L que je vais devoir boire tout au long de la journée, en dehors des repas où je me sers un grand verre d’eau. Comme ça, je sais que j’ai mon quota d’eau pour la journée, puisque je n’en buvais pas assez jusqu’à présent.

Je fais également un petit point sur le pain. Oui, vous pouvez en manger, mais faites cependant attention. Si vous en mangez, faites le plutôt pendant le repas du midi, en privilégiant évidemment le pain complet à la baguette tout droit sortie de votre boulangerie préférée. Sachez qu’il faudra donc re-doser votre repas : soit vous remplacez vos féculents en ne prenant que 50 ou 60g de pain (tous les féculents ne se valent pas en terme de quantité et d’apports), soit vous diminuez votre dose de féculents en ne prenant qu’un petit morceau de pain.

Ensuite, je vais vous parler des aliments que je choisis de prendre lorsqu’il y a plusieurs choix possibles. Concernant les Wasa, je les choisis légers mais vous pouvez aussi choisir les Wasa fibres car les aliments contenant des fibres vont favoriser le transit. Pour ce qui est du St Hubert, je choisis celui aux Omega 3 pour ses apports en acides gras essentiels, indispensables à notre organisme (faites attention, il doit aussi bien être utilisable pour les tartines que pour la cuisson). Au niveau des pâtes et du riz, je n’achète que ceux certifiés complets pour leur apport en fibres. Si j’achète de la crème fraîche, je vais me tourner vers celle qui contient le moins de matière grasse (4% à Carrefour), et il en est de même pour les yaourts, puisque je n’achète que des Taillefine 0%. Pour le reste, je choisis en général les produits les moins chers. Le mieux étant tout de même de choisir les produits contenant le moins de graisses saturées possibles (surtout au niveau du fromage et de la viande) et riches en fibre.

Au sujet de la quantité des aliments, il est très important de respecter le dosage imposé. Veillez donc bien à peser vos aliments lorsqu’ils sont crus, puisque c’est à ce moment-là que tout va se jouer. Pour les pâtes et le riz, il vous faudra bien sûr mettre moins de 100g dans votre casserole puisqu’ils vont absorber l’eau de la cuisson, et pour la viande (et certains autres aliments tels que les petits pois, les haricots, etc), il vous faudra mettre un peu plus de 100g puisqu’elle va dégorger pendant la cuisson. Dans tous les cas, assurez vous de bien peser vos aliments avant ET après les avoir préparés, pour être certains que les doses soient respectées. Si jamais vous avez vu trop grand, n’hésitez pas à utiliser des boîtes du style Tupperware afin de les conserver pour le lendemain (bon plan : j’ai trouvé un lot de ~20 boîtes à seulement 5€ à Carrefour, avec des formes et tailles variées, et qui passent au micro-ondes).

Concernant la cuisson des aliments, j’ai choisi d’ajouter une noix de St Hubert lorsque je les cuis à la poêle afin qu’ils n’accrochent pas, et je n’en mets alors pas dans mes féculents le midi. Pour ne pas que mes pâtes ou mon riz soient trop secs lorsque j’en mange, je ruse en me préparant une sauce tomate maison, et c’est le seul moment où je m’autorise à mettre une pincée de sel. Sinon, j’assaisonne tous mes plats avec uniquement du poivre, des herbes, et parfois de l’ail.

Je vais terminer cet article en vous parlant de la façon dont je m’organise avec ce programme. Dans un premier temps, il faut savoir que je fais mes courses à la semaine (l’idéal étant de faire un planning de ses menus à l’avance) et que je conserve mes derniers tickets de caisse pour être sûre de ne rien oublier au moment de l’écriture de la prochaine liste. Je fais mes courses à Carrefour la majeure partie du temps, et à Netto quand il me manque seulement quelques aliments pour terminer la semaine (sauf pour les Wasa et les Taillefine que je ne trouve qu’à Carrefour). Au total, ça me revient à environ 60€ par semaine pour deux personnes. C’est un budget, certes, mais je veux bien faire ce petit effort  pour ma santé, tant physique que mentale. Puis entre nous, vu ce qu’on dépensait en malbouffe avant de nous mettre à suivre ce régime, je ne pense pas qu’il y ait finalement une si grande différence que ça au niveau de notre budget « bouffe ». Le second point positif avec ce programme, c’est que le fait de respecter les trois repas par jour me permet de garder un rythme de vie normal – chose qui n’est pas évidente lorsque l’on est sans emploi – et donc de me lever le matin et de manger à des horaires « normaux ». Bon, je suis aussi obligée de faire la vaisselle et à manger à chacun des repas mais ça, c’est une autre histoire (on en revient à ma fainéantise).

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce que j’avais à vous dire. J’espère en tout cas que cet article vous aura été utile et que vous ne l’aurez pas trouvé trop long. Si vous avez d’autres questions ou même des conseils à (me) donner, n’hésitez pas à les poster en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre et de vous lire.

Il était un régime

Et oui, pour ce premier article je vais attaquer fort en vous parlant régime. Tout simplement parce que je suis en plein dedans depuis un peu plus d’un mois, et que ça fait donc partie intégrante de mon quotidien désormais. Enfin, je ne le vis pas comme tel, je le vois plutôt comme un réapprentissage. Je réapprends à bien manger, à réintégrer certains aliments dans mon alimentation que j’avais mis de côté depuis bien trop longtemps, au grand désarroi de mes jeans en taille 36 dans lesquels mes cuisses ne rentrent plus. Je ne dirais pas que je me trouve grosse puisque ce n’est pas le cas, seulement que je me suis « engraissée » en peu de temps. En deux ans pour être précise. Et j’ai bien l’intention de retrouver – plus ou moins – mon corps d’avant. Je suis le programme qu’une Instagrameuse a la gentillesse de partager et qui a été fait pour elle par un professionnel de la santé. J’ai pu voir à quel point ce programme lui a été bénéfique puisqu’elle a perdu plus d’une trentaine de kilos en à peine un an, et je crois que c’est le fait de voir son évolution qui m’a poussée à me lancer enfin.

Comme je vous le disais un peu plus haut, je ne le ressens pas comme un régime puisqu’il s’agit « simplement » de respecter une certaine quantité d’aliments imposés lors des repas. Je choisis donc moi-même ce que je mange (en faisant tout de même attention à ce que ce ne soit pas trop gras ou trop calorique), seule la balance alimentaire (achetée pour l’occasion) a son mot à dire pour le reste. A côté de ça, je commence à faire un peu de sport, chose que je n’avais pas fait depuis des années… En fait, je n’en ai jamais fait sauf pendant ma scolarité. Je commence doucement par des séances de vélo d’appartement, que je pratique tous les jours. Les premiers jours ont d’ailleurs été assez difficiles puisque je ne tenais même pas cinq minutes à allure normale, mais ça ne m’a pas étonnée vu mon manque total d’activité physique depuis des années. Aujourd’hui, je me suis habituée à rouler une demi-heure, et j’augmente progressivement la cadence au fil des jours. Cet après-midi, j’ai tranquillement pédalé pendant quarante minutes devant Les reines du shopping, et je n’ai pas vu le temps passer (ou presque).

Je dois vous avouer que je suis plutôt fière de moi en ce moment. J’arrive à m’en tenir au programme et à respecter mes séances de vélo quotidiennes sans écart, et ça fait franchement du bien au moral. Il faut dire que je ne suis pas seule dans cette nouvelle routine puisque l’homme qui partage ma vie depuis plus de quatre ans suit également ce régime avec moi. Je pense que si ce n’était pas le cas, ce serait beaucoup plus difficile de le respecter sans faire de faux pas. On se comprend tous les deux, on n’est pas là pour se juger et du coup, on se motive l’un l’autre. Et puis, les résultats sont déjà visibles, tant au niveau des chiffres affichés sur la balance qu’au niveau des chiffres affichés sur le mètre, alors évidemment, ça nous pousse à continuer sans rien relâcher. A nous deux, en additionnant nos pertes en un peu plus d’un mois, nous avons perdu plus de dix kilos, c’est pour dire ! Et je sais qu’une fois notre objectif atteint, nous conserverons les bases de ce régime, tout en se permettant des petits plaisirs à côté.

Je ne souhaite pas dévoiler de chiffres pour le moment puisque ça reste assez tabou pour moi, bien que je ne devrais pas en avoir honte. Mais peut-être qu’avec le temps, qu’avec les résultats au fil des semaines et bien sûr, si ça vous intéresse, je serais capable de vous les dévoiler. Je pense, et j’espère, que vous comprendrez !

N’hésitez pas à me dire si le programme que je suis vous intéresse, je serai ravie de vous en parler plus en détail dans un futur article et de vous en dire un peu plus sur mes nouvelles habitudes alimentaires. Et puis, si vous êtes, avez été ou si vous envisagez de faire un régime, je serai ravie d’échanger avec vous au sujet de nos expériences. Je précise toutefois que ce blog ne sera pas basé sur le régime, mais sur ma vie en général. Ne voyez là aucun narcissisme, simplement le plaisir d’écrire et de partager.

J’espère en tout cas que ce premier article vous aura plu, et surtout, que ce blog vous plaira. Et puis si vous avez des questions, vous savez quoi faire :)