Il était un peu de moi

Après plus de deux mois et dix-sept articles publiés, j’ai remarqué que je n’ai pas encore vraiment parlé de moi. J’ai parlé de mon quotidien, de mes loisirs, mais certains d’entre vous ne savent toujours pas qui se cache derrière cette fameuse Laura. Du coup, aujourd’hui, j’ai décidé de me présenter tranquillement, en quelques lignes.

____________

Passons l’étape du prénom. J’ai 22 ans. Je fêterai mes 23 ans au mois de décembre (ça approche mine de rien) et je n’ai toujours pas réfléchi à ce que je pourrai demander pour mon anniversaire. A vrai dire, plein de choses me font envie, peut être trop même. Bref. Je suis en couple avec Yohan, ma moitié, ma bouille d’amour, depuis 4 ans et demi. On habite dans une petite maison en Saône et Loire, à côté de Chalon sur Saône. D’ailleurs, on va bientôt déménager, du moins je l’espère.

J’ai travaillé pendant un an dans un centre d’appels, en tant que télé-conseillère pour Orange. C’était mon tout premier travail, et même si je saturais un peu à la fin, j’en garde malgré tout un bon souvenir. C’est d’ailleurs là-bas que j’ai pris tous les kg que je suis en train de perdre. Je mangeais à longueur de journée, et je mangeais mal. Je ne déjeunais pas, je ne prenais pas la peine de préparer mon déjeuner la veille, alors je me servais au distributeur quand j’avais une petite faim et j’allais manger au McDo ou à la sandwicherie le midi avec mes collègues. A chacune de mes pauses, je grignotais quelque chose, la plupart du temps c’était un Kinder Bueno ou bien un petit paquet de Chips. Puis, comme j’avais des tickets restaurant, on mangeait souvent dehors avec Yohan. Beaucoup trop souvent.

Je ne travaille pas en ce moment. J’envisage(ais) de faire un BTS Assistante de Gestion au mois d’octobre, mais comme il est difficile de trouver un patron près de chez moi, je cherche un travail en même temps. Peu importe le domaine tant que je peux ramener un salaire à la maison. Je consulte les offres d’emploi tous les jours, je postule là où l’on voudra bien de moi, et j’attends des réponses. Je me suis quand même inscrite à un second centre de formation pour le BTS, sait-on jamais, peut-être que j’aurai plus de chances de trouver un patron de cette manière là.

J’ai les cheveux rouges. Ça peut paraître idiot de parler de sa couleur de cheveux dans une présentation, mais c’est quelque chose d’important pour moi. Depuis que j’ai les cheveux rouges, j’ai l’impression de m’assumer plus, de m’aimer plus. De me trouver un peu plus jolie qu’avant. Et ça m’arrive de plus en plus d’ailleurs, de me trouver jolie. Et encore plus depuis que j’ai commencé à perdre du poids.

J’aime beaucoup tout ce qui est manuel. J’aime dessiner, bricoler toutes sortes de choses avec des boîtes à chaussures et du papier Canson coloré, faire des bracelets brésiliens. J’ai même fait un peu de pyrogravure il y a quelques temps, mais comme le matériel ne m’appartenait pas, je n’ai pas continué. J’aime beaucoup lire aussi, je peux y passer des nuits entières. Ça me permet de m’évader un peu de temps en temps. Ma dernière lecture en date est la saga des 50 shades of Grey, et je viens tout juste de commencer à lire le dernier tome. Sinon, je n’ai pas vraiment de loisirs particuliers, je suis quelqu’un de très « mémère » et j’aime rester chez moi, au calme et au chaud, sous mes mon plaids.

Je n’ai pas d’animal de compagnie. Quand j’étais petite, on avait des oiseaux (des mandarins) mais ce n’était jamais moi qui m’en occupais. Puis il y a quelques années, avec mon frère, on a eu des souris. Des adorables et minuscules boules de poils que l’on aimait énormément. Je prends toujours autant plaisir à re-penser à ces petites bêtes, tant elles nous ont amusées. Je ne me lasse pas de raconter certaines anecdotes d’ailleurs, comme les après-midi que l’on passait devant la télé avec mon frère. Mes parents ont aménagé leurs combles en une sorte de salon, où on les laissait en liberté la plupart du temps. Et lorsque l’on regardait des films, elles avaient pour habitude de monter sur nous et de se caler dans le creux de nos mains pour se faire caresser. Du moins, les premières que l’on a eues, car on avait réussi à bien les apprivoiser. Celles que l’on a eues par la suite étaient beaucoup moins « sociables ». Et qu’est ce qu’elles me manquent nos petites boules de poils.

Je fais du vélo tous les jours. J’en fais entre 45 minutes et une heure par jour, entre 16 et 20km/h, et je m’autorise un jour ou deux – pas plus – de « repos » par semaine, en général le week-end. Ça me permet d’accompagner mon régime et d’avoir une activité physique, que je n’avais pas avant et dont j’avais besoin. J’en fais le soir devant la télé pour ne pas trop voir le temps passer, car la musique finit par me lasser au bout d’un moment. Même si je ne suis pas motivée certains soirs, je me force à monter sur le vélo histoire de ne pas perdre ce rythme que je me suis imposé, sinon je sais qu’avec le temps, ça ira de mal en pis.

____________

Je ne sais pas ce que je pourrai vous dire de plus, d’autant que je me suis pas mal égarée dans mes dires. Mais vous en savez déjà un peu plus sur moi, et je pense que c’est suffisant pour le moment. Comme je l’ai dit dans la description de mon blog, vous allez me découvrir au fil du temps, au fil des articles. Je ne manquerai pas de partager avec vous les événements futurs, comme notre déménagement quand il arrivera, ou bien si je trouve un patron ou un emploi. Je sais que, même si j’ai très peu d’interactions ici, beaucoup me lisent, et c’est ce qui compte après tout.

Il était un Wreck This Journal

Au début de l’année, j’ai commandé le Wreck This Journal (version française : Saccage Ce Carnet) de Keri Smith sur Amazon, pour 8€69. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un journal que l’on doit « détruire » en suivant (ou non) les instructions qui nous sont données sur chaque page et que l’on doit interpréter soi-même. Je ne vous cache pas que pour moi qui suis très maniaque soigneuse, surtout lorsqu’il s’agit de livres, je vais avoir du mal à en suivre certaines.

WTJ20

____________

La devise de Keri Smith annonce la couleur : « To create is to destroy » (créer c’est détruire). Le but de ce journal étant de détruire le livre de manière créative (ou pas).  Pour ma part, j’en suis encore au stade où je suis à ma manière les consignes des dessins, des textes, et  je ne passerai au stade de la « destruction » qu’une fois que j’aurai terminé tout ce qu’il y a à réaliser. Oui car, qu’on se le dise, il me sera difficile de dessiner sur les pages une fois que j’aurai pris ma douche avec le livre (oui oui, cela fait partie des instructions à suivre).

Je vous laisse découvrir quelques une de mes interprétations :

WTJ

1/ Colorie la page entière · 2/ Fais des trous dans la page à l’aide d’un crayon de papier · 3/ Trace les choses qui sont dans ton sac (ou ta poche) en laissant les lignes se superposer · 4/ Mâche la page ·

5/ Construis un avion en papier · 6/ Documente le temps qui passe · 7/ Ecris un mot encore et encore · 8/ Cette page est pour les empreintes de mains ou de doigts. Salis-les puis presse-les.

________________________________________________

Je l’ai un peu délaissé depuis quelques mois, l’inspiration n’étant pas au rendez-vous. N’hésitez pas à me dire si vous voulez que je mette à jour cet article une fois que j’aurai repris mon journal en main. Et si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver toutes les photos de mon journal sur Instagram

 @WreckMeTenderly

Il était un haul du mois d’août

Je n’ai pas tellement d’inspiration en ce moment, à vrai dire, je ne sais pas vraiment de quoi vous parler. Alors je me suis dit, puisque j’ai fait quelques achats ce mois-ci, pourquoi ne pas en faire un haul ? Personnellement, j’adore regarder les hauls des autres – que ce soit sur Youtube ou bien sur des blogs – alors à mon tour d’en faire un. Je vais donc regrouper dans cet article tous mes achats du mois d’août, qui sont je dois dire, assez variés.

1haul

__________________

Mon premier achat du mois d’août (ou du moins, le premier que j’ai reçu) était une coque étanche pour mon iPhone, que j’avais commandée sur Priceminister à 8€58 le mois dernier (je l’ai payée seulement 1€58 car il me restait un bon de réduction suite au système de parrainage). Je ne vais pas m’étaler dessus dans cet article, car j’ai prévu d’en faire une « revue » une fois que je l’aurai testée. On dit merci au soleil et à la chaleur qui ont choisi de déserter notre été cette année, grâce à qui je n’ai toujours pas pu l’essayer.

1coque

____________________________________

Ensuite, j’ai reçu un lot de dix pains de pâte polymère que j’ai commandé sur alittlemercerie.fr pour 13€50. Je pense également faire un article à ce sujet une fois que je me serai lancée, mais pour le moment je n’ai pas encore tout le matériel nécessaire pour commencer à fimoter.

1fimo

__________________

Après un petit tour à Kiabi avec mon chéri, il m’a gentiment acheté un chemisier en voile à 12€99. Ça change de ce que je porte habituellement et puis, il conviendra parfaitement pour entretien d’embauche. Ce que j’ai adoré, c’est le fait que les boutons soient dorés et que malgré la matière, il ne soit pas transparent.

1chemisier2

(Photo provenant du site de Kiabi)

__________________

Puis, il y a quelques jours, j’ai reçu une montre commandée sur eBay à 1€95 le mois dernier. Elle était également disponible en noir et en blanc, mais j’ai préféré la prendre en léopard. Elle n’est pas trop mignonne ?

2montre

1montre

__________________

On poursuit avec mon craquage du mois, mon coup de cœur vestimentaire : une veste en similicuir achetée à Kiabi à 29€99. Je ne dépense jamais une telle somme habituellement, mais comme je rêvais d’en avoir une depuis des mois… Et c’est une taille 36, s’il vous plait ! A la base, je voulais l’acheter en rouge, mais il n’y avait pas ma taille. Puis au final, je me suis dit que le noir était un peu plus passe-partout. Je l’adore.

1veste

__________________

Et on termine enfin par mon achat d’hier, un sac à main matelassé sur lequel j’avais craqué il y a quelques semaines à Carrefour. Il m’est revenu à… 0€. En fait, le sac était affiché à 14€90 et j’avais un bon d’achat de 10€. Ce n’est qu’en regardant le ticket de caisse une fois rentrée chez moi que je me suis aperçue que le sac était en fait passé à la caisse à 9€90. Du coup, il ne m’a rien coûté, et je l’aime vraiment beaucoup (au point de délaisser mon sac à mains Guess).

1sac

__________________

J’ai aussi commandé une paire de faux-écarteurs zébrés sur eBay pour 1€, mais comme je n’ai pas encore fait de photo.

Voilà voilà, je ne sais pas si ce genre d’article vous plaît (?) en tout cas je pense en rédiger régulièrement au fil de mes achats si cela vous intéresse.

Il était un MMORPG

Changement radical de thème pour l’article d’aujourd’hui, puisque je vais vous parler de jeu vidéo, et plus précisément de World Of Warcraft.

WoWScrnShot_080814_225054

Je me suis rendue compte hier soir, en farfouillant dans mes Hauts Faits (l’équivalent des trophées et des succès sur Playstation et sur Xbox), que ça fait quatre ans ce mois-ci que je joue à WoW. Quatre ans que j’ai enfin trouvé un jeu vidéo qui me plait et dont je ne me lasse pas au bout de quelques jours – voire même quelques heures – même si j’ai eu plusieurs périodes de pause qui se comptaient parfois en mois (bon, le fait que le jeu nécessite un abonnement y est pour beaucoup). Pour tout vous dire, il m’est arrivé – et il m’arrive encore – de passer des journées et des nuits entières à jouer, seule, ou avec mon chéri. C’est d’ailleurs lui qui m’a fait découvrir ce jeu, dont j’avais seulement entendu parler auparavant et pour lequel j’avais de gros à priori. A ce moment-là, pour moi, les joueurs de WoW étaient des gros geeks, et je ne voulais pas en entendre parler. Vous savez, ceux qui ont plein de boutons sur le visage, la peau et les cheveux gras, qui portent des lunettes et ne sortent jamais de chez eux ? Bon, j’exagère, mais c’était – en gros – l’image que je m’en faisais.

Puis finalement, je me suis laissée tenter et j’ai créé un personnage pour voir ce que ça donnait. Le plus long pour moi a été de choisir le visuel de mon personnage, puis mon pseudo. J’ai finalement opté pour une draeneï chasseresse (non non, le fait d’avoir un familier avec moi et de me battre à distance ne m’a pas du tout influencée, mais alors pas du tout), que j’ai appelée Layoneï : La pour Laura, Yo pour Yohan, Neï pour draeneï (très recherché, soit dit en passant). Et j’ai a-do-ré.

Aujourd’hui, en plus de ma chasseresse, je joue une pandarène moniale répondant au doux prénom de Hédenne (non non, le fait de jouer un panda trop mignon ne m’a pas du tout influencée, mais alors pas du tout). Il était pourtant hors de question de me faire jouer une autre classe que le chasseur, encore moins s’il s’agissait de corps à corps. Puis, lorsque l’on a acheté Mists Of Pandaria, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais d’essayer une nouvelle classe. Alors j’ai essayé. Et j’ai a-do-ré (encore). Résultat, c’est devenu mon personnage principal et lorsque je reprends ma chasseresse, je quitte le jeu au bout de cinq minutes car je n’arrive plus à la jouer.

Bref, je m’éloigne du sujet, tout ça pour dire que ça fait donc quatre ans ce mois-ci que je joue à World Of Warcraft, ce qui signifie que ça fait quatre ans que l’on a un jeu commun avec ma moitié. Et comme c’est bien le seul jeu auquel on joue ensemble, cet anniversaire de jeu est quelque peu symbolique pour moi. On l’aura un jour, on l’aura, notre mariage ingame. /love

Il était un journal de bord

Tout comme les marins (c’est le premier exemple qui m’est venu en tête), j’ai décidé de tenir mon propre journal de bord en cette période de régime. Je pense que cela va me permettre de me rendre compte plus facilement de ma perte de poids, car je ne la ressens pas vraiment lorsque je me regarde dans un miroir. En revanche, je vois bien que mes vêtements me sont trop grands maintenant, et que mes mensurations diminuent au fil des semaines.

J’ai donc – enfin – décidé de vous dévoiler les fameux chiffres pour lesquels je me bats depuis trois mois aujourd’hui, étant donné que je viens de passer le palier des 10kg de perdus et que j’ai, par la même occasion, changé de dizaine. C’est encore tabou pour moi de parler des chiffres puisque je n’assume pas du tout le poids que j’ai pris pendant ces dernières années, mais il faut bien que j’avance et que j’arrive à en parler sans en avoir de gêne quelle qu’elle soit.

J’ai donc commencé à suivre mon programme de rééquilibrage alimentaire le jeudi 8 mai 2014, avec un poids de départ de 69,6kg (je me suis pesée après le petit déjeuner car j’avais oublié de le faire avant, évidemment), et j’ai choisi le vendredi comme jour de pesée hebdomadaire. Au moment où j’écris cet article, ma dernière pesée datée du 1er août affichait 60kg sur la balance ; aujourd’hui, elle affiche 58,8kg. Mon objectif est de revenir à un poids variant entre 50 et 55kg, comme lorsque  j’ai rencontré ma moitié. Mesurant 1m65, mon IMC « normal » se situe entre 50 et 68kg.

Je vous laisse découvrir (presque) tout ce que j’ai noté dans mon journal, que je mets à jour tous les vendredis après chaque pesée :

• Semaine 0 – Jour 1 – Jeudi 8 mai : 69,6kg

• Semaine 1 – Jour 8 – Vendredi 16 mai : 66,7kg → -2,9kg

• Semaine 2 – Jour 15 – Vendredi 23 mai : 65,4kg → -1,3kg

• Semaine 3 – Jour 22 – Vendredi 30 mai : 64,9kg → -500g

• Semaine 4 – Jour 29 – Vendredi 6 juin : 64,8kg → -100g 

• Semaine 5 – Jour 36 – Vendredi 13 juin : 63,4kg → -1,4kg

• Semaine 6 – Jour 43 – Vendredi 20 juin : 63,1kg → -300g

• Semaine 7 – Jour 50 – Vendredi 27 juin : 62,5kg → -600g

• Semaine 8 – Jour 57 – Vendredi 4 juillet : 61,6kg → -900g

• Semaine 9 – Jour 64 – Vendredi 11 juillet : 62,2kg → +600g

• Semaine 10 – Jour 71 – Vendredi 18 juillet : 61,8kg → -400g

• Semaine 11 – Jour 78 – Vendredi 25 juillet : 60,5kg → -1,3kg

• Semaine 12 – Jour 85 – Vendredi 1er août : 60kg → -500g

• Semaine 13 – Jour 92 – Vendredi 8 août : 58,8kg → -1,2kg

• Semaine 14 – Jour 99 – Vendredi 15 août : 58,7kg → -100g

• Semaine 15 – Jour 106 – Vendredi 22 août : 57,5kg → -1,2kg

• Semaine 16 – Jour 113 – Vendredi 29 août : 57,2kg → -300g

• Semaine 17 – Jour 120 – Vendredi 5 septembre : 58,1kg → +900g

• Semaine 18 – Jour 127 – Vendredi 12 septembre : 56,2kg → -1,9kg

• Semaine 19 – Jour 134 – Vendredi 19 septembre : Plus de balance temporairement

 Soit un total de 13,4kg perdus pour le moment.

Je suis très satisfaite de ce programme que nous suivons avec mon chéri, aussi bien au niveau de sa composition qu’au niveau de ses résultats. Pas une seule fois – hormis pendant notre semaine en Belgique et cette dernière semaine – nous avons stagné ou repris du poids, tout en sachant que désormais il nous arrive de nous accorder quelques petits plaisirs de temps en temps.

Il était un détournement d’objets

Aujourd’hui, on va rester plus ou moins dans le thème de mon précédent article puisque je vais vous expliquer que l’on peut détourner certains objets du quotidien en accessoires de beauté.

• Vos sourcils sont en friche et vous n’avez pas de brosse pour les apprivoiser ? Vous avez toutes – du moins je l’espère – une brosse à dents qui ne vous servira plus, ou qui ne vous sert déjà plus. Ne la jetez pas, conservez-la pour vous en servir comme une brosse à sourcils. Et pour qu’ils restent en place toute la journée, aspergez la brosse d’un peu de laque pour cheveux. Plus d’excuse pour ne pas avoir les sourcils impeccables !

• Vous connaissez sûrement toutes le donut (non non, pas celui qui se mange), cet accessoire qui fait fureur en ce moment et qui rend votre chignon su-per-beau. Vous n’en avez pas ? Fabriquez-en un en utilisant une paire de chaussettes ou de collants que vous ne mettez plus et vous aurez vous aussi un chignon irréprochable : coupez le bout d’une chaussette, enroulez-la sur elle même et le tour est joué ! Et pour un plus gros chignon, vous avez simplement à ajouter la seconde chaussette – à laquelle vous aurez également coupé le bout – à votre donut et à l’enrouler dans la continuité de la première.

• Vous voulez des cheveux bouclés ou ondulés mais vous n’avez pas de bigoudis ? Roulez une ou deux feuilles d’essuie-tout (voire plus suivant le résultat souhaité), enroulez une mèche de cheveux – sèche ou légèrement humide – que vous aurez préalablement lissés sur chaque rouleau en faisant un nœud avec l’excédent, laissez poser quelques heures et retirez-les doucement, vous obtiendrez ainsi de jolies boucles – ou ondulations.

Voilà, j’espère que ces quelques petites astuces vous auront été été utiles, j’en rajouterai au fur et à mesure que les idées viendront. N’hésitez pas vous aussi à partager les vôtres, elles pourront servir à plus d’une !

Il était une routine maquillage

Aujourd’hui, on va changer de registre – je tiens à m’excuser auprès de la gent masculine qui lit mon blog – et on va parler maquillage. Je vais donc vous parler de ma routine maquillage, à défaut de pouvoir vous proposer des articles beauté (du genre tutoriels, conseils, etc) car ce n’est pas du tout un domaine que je maîtrise, tant au niveau des connaissances qu’au niveau de la mise en pratique.

routinemaquillage2

Comme je n’ai pas de base de maquillage, je commence par nettoyer ma peau avec la lotion astringente régulatrice de la gamme Chronos de Natura Brasil, qui resserre mes pores et atténue la brillance de ma peau – et qui la rend touuuuute douce. J’applique ensuite mon fond de teint à la main, le R3 Beige Rosé de la gamme Accord Parfait de L’Oréal, qui unifie mon teint et camoufle mes imperfections. Je termine mon teint en camouflant mes cernes – très prononcées – avec un stick correcteur basique. Je maquille ensuite mes cils avec le mascara Volume Extrême de Kiabi, qui allonge bien mes cils et ne fait pas de paquet. Je réitère en général deux à trois fois, sans laisser  le mascara sécher entre temps, pour un rendu plus intense et plus prononcé. Lorsque je le souhaite, j’applique un trait d’eye-liner sur lequel je repasse avec un crayon khôl de Yves Rocher pour un meilleur rendu et une meilleure tenue. Je termine enfin par appliquer mon rouge à lèvres, dans les tons rouges/violets suivant mon humeur, qui se marie parfaitement avec ma couleur de cheveux.

Lorsque je suis de sortie ou que j’ai envie d’être bien maquillée, je me fais un léger dégradé au pinceau avec trois fards à paupière : un fard blanc ou beige très clair – parfois légèrement brillant – en guise de base sur ma paupière mobile, un fard dans les tons marrons que j’applique dans le coin externe de ma paupière (au niveau du pli palpébral et débordant légèrement sur ma paupière fixe), et un fard marron/orangé plus clair que le fard précédent pour un meilleur fondu entre les deux applications que je viens d’énumérer. Je termine en appliquant un fard blanc sous mes sourcils, que je fonds bien avec mon doigt afin d’ajouter une touche de lumière à mon regard, et je fais un léger trait au pinceau sous mon ras de cils inférieur avec le fard marron le plus foncé que j’ai utilisé lors du dégradé.

Si je devais choisir et ne garder que l’indispensable, je choisirais sans hésiter mon fond de teint et mon mascara, qui sont selon moi les éléments les plus importants lors d’un maquillage.

Et vous les filles, quels sont vos indispensables maquillage ? Avez-vous une routine particulière, des produits favoris ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires, je suis curieuse de lire vos réponses !